Mind Overflow

Si vous ne voulez pas qu’on le sache, mieux vaut encore ne pas le faire

Elle a juste oublié un clignotant ?

Publié par Soren le 11 mars 2008

Que faisiez-vous aujourd’hui, vers 14h30-14h40 ? Vous étiez en cours, au bureau, en courses ?

Moi, j’étais sur le bitume, me relevant péniblement de ma rencontre à grande vitesse avec le pare-choc arrière de la voiture qui me précédait. C’était sans doute prévisible, vu les circonstances : 40 km/h sur mon scooter dans un virage incliné et par temps de pluie, difficile de ne pas embrasser la voiture d’en face.

Je vous rassure, la voiture de la personne, une dame d’environ 35 ans, n’a rien. Peut-être une légère déformation de la tôle, et encore. Pour mon véhicule par contre, c’est moins folichon : l’espèce de coque qui survole la roue avant est complètement brisée, tandis que le rétroviseur gauche et le frein gauche sont dans un sale état. Sans parler des éraflures sur la carrosserie. Par chance il roule encore, néanmoins il est bon pour aller voir le garagiste ce week-end.

Moi ? Je n’ai rien. Quelques bleus, des vêtements un peu esquintés, mais rien de bien grave. D’ailleurs, j’ai pu me relever assez vite pour dégager mon scooter de la voie. J’avais déjà eu des accidents en voiture, mais sur deux-roues, je vous assure, ça a vraiment une autre saveur. On valdingue vraiment, en espérant évidemment de ne pas passer sous la voiture ou aller rebondir contre un autre véhicule, sur la chaussée d’en face !

Mais bon, étant d’un naturel prudent, j’étais plutôt bien équipé. Donc, je m’en sors plutôt indemne, hormis ce bras arraché… non je déconne (quoi ! je fais un peu d’humour pour décompresser x)).

Bref, l’aqua-planning, c’est définitivement pas mon truc. Le pire, c’est que ce petit incident aurait pu théoriquement compromettre mon voyage au Japon ! En effet, je revenais de la banque (j’étais parti convertir des euros en yens), et à deux semaines du départ, j’aurais vécu moyennement un accident nécessitant une hospitalisation.

D’où la question ? Etais-je fautif ? En effet, avec un virage incliné et une pluie battante, ma vitesse était-elle trop élevée ? Etais-je trop près de la voiture ? Ou alors la dame avait roulé trop vite, freiné trop fort et oublié d’indiquer sa volonté de tourner à gauche (dans un parking) ? Franchement, je ne me souviens pas si son clignotant gauche était en marche. Sur le constat amiable d’accident automobile, elle indique que oui.

Allez savoir…

A ce propos, en y repensant, l’image que j’ai choisi pour illustrer mon aventure est finalement assez vrai : entre mon scooter et ce doute vis-à-vis du clignotant… enfin, je suis pas mort non plus :). (pas encore. Ha ha.)

Partagez cet article !
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google
  • Live
  • Ping.fm
  • Scoopeo
  • Technorati
  • Tumblr
  • TwitThis
  • Wikio
  • MySpace

5 Comments

  1. Tchu dit :

    hou la prudence , d’autant plus que oui , ça serait con deux semaines avant de partir au pays du soleil levant !
    bon heureusement tu t’en sors indemne !mais quand même …

  2. Lyricis dit :

    En scooter je suis devenu prudent après avoir arrêté le deux roues durant 5 années pour passer aux 4 roues.
    Maintenant je fais beaucoup plus attention qu’avant je trouve… Avant j’étais jeune, j’avais un 50cc forcement on peut gravir l’Everest avec !

    En scooter j’ai eu 3 gros accidents, a chaque fois avec le même pote, je crois que c’est mon chat noir ce mec :D

    Enfin l’important c’est que tu n’es rien eu ;)

  3. Vem dit :

    Erf, y a eu un prob avec mon message d’avant, il a été coupé.. :s

    Donc je disais qu’en 2 roues la pluie c’est vraiment de la m***.

    Heureusement tu as eu “que” des dégâts matériels, donc hormis les questions en “et si”, de belles taches bleues sur ta peau et quelques euros en moins, ta vie peut reprendre son cours normal, c’est une bonne chose :)

    ..même si on se passe toujours de ce genre d’accrocs :s

TrackBacks / PingBacks

    Leave a Reply

    Version Audio
    Recharger l'image
    Sponsors

    About Me

    Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je dois résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n’est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu : et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… Je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens me disent “Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ?”, je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain qui sait ? Peut-être seulement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi...

    Twitter

      Photos

      IxquickCalcul distribuéInternet c'est le malGhostNet 2GhostNetipredatorCuvée Hadopi vin rouge (Domaine Berenas)Cuvée Hadopi vin blanc (Domaine Berenas)The Periodic Table of Final Fantasy Characterscapture_editeurCapture_ftpCapture_editeur