Rayer Israël de la carte ?

26 jan
2009

Ahmadinejad in the darkAhmadinejad in the dark - CC OpenDemocracy

Vous reconnaissez le bonhomme ? C’est Mahmoud Ahmadinejad, l’actuel président iranien.

Si je lui consacre un billet aujourd’hui, c’est suite à une de mes lectures sur le web qui m’a fortement troublé. À vrai dire, suffisamment pour que je vous fasse part de mon émoi :). Pour ne rien vous cacher, je m’ennuyais hier soir et au lieu de jouer à WoW, j’ai décidé de regarder un petit film. Plus ou moins par hasard, mon choix s’est porté sur Vol 93 qui retrace chronologiquement la tragédie qui se serait déroulée en Pennsylvanie. Notez que j’emploie déjà le conditionnel à propos de cette catastrophe là.

Après le film, comme toujours j’aime bien étendre un peu le sujet en cherchant de la lecture sur Internet et je suis tombé sur le fameux ReOpen911.info, site web qui traite de l’actualité entourant les attentats du 11 septembre 2001 avec son développement à travers la guerre en Afghanistan, en Irak et des décisions pouvant directement nous concerner (citons au hasard la création de fichiers polémiques, comme EDVIGE ou la thèse d’un mouvement terroriste ultra-gauche).

Et en regardant la catégorie “dossier” du site, je suis tombé sur un document en PDF intitulé :

La Rumeur du Siècle : « Rayer Israël de la Carte » de Arash Norousi, Virginia Tilley, Jonathan Steele
Partout dans le monde une dangereuse rumeur a été colportée qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques. Selon la légende, le président iranien aurait menacé de détruire Israël, ou, pour reprendre la citation erronée, il aurait dit « Israël doit être rayé de la carte. »
Contrairement à la croyance populaire, cette déclaration n’a jamais été faite, comme cet article va le prouver.

À travers les quatorze pages de l’article, on découvre en réalité que les propos du président iranien sont bien de loin de ce qui a été véhiculé par les médias traditionnels et les officiels des différents pays occidentaux. Alors évidemment, on me jettera à la figure que j’ai pris des informations sur un site “conspirationniste” barbottant dans le fantasme de la théorie du complot, on-nous-cache-tout-on-nous-dit-rien.

Sauf que j’ai étendu un peu la question à d’autres sites web, et Wikipédia, Le Monde, RFI et l’ISM (International Solidarity Movement) font état de cette même “erreur” de traduction et de l’effet grossissant qu’ont donné les médias et politiques occidentaux pour accentuer toujours un peu plus l’image déjà bien diabolisée d’Ahmadinejad. Ceux qui s’apprétaient à me jeter du gravier parce que je donne l’impression de défendre le président iranien doivent bien comprendre une chose : je ne considère évidement pas ce personnage comme un saint, ses positions controversées sur l’absence supposée d’homosexuels en Iran ou ses doutes sur la Shoah… tout comme le manque de transparence évident autour du programe nucléaire iranien.

Toutefois, cela m’a amené une réflexion plus vaste. Comment se fait-il qu’une telle erreur ait pu se faire ? À moins que cela entre dans une stratégie à plus long terme sur l’intérêt de diaboliser ce pays pour préparer de “nouvelles stratégies”… Bernard Kouchner n’évoquait-il pas l’année dernière la pire des éventualités au sujet de l’Iran ? La guerre…

Et inévitablement, on en revient au 11 septembre 2001. Marion Cotillard et Jean-Marie Bigard s’étaient fait lyncher médiatiquement pour avoir émis des doutes et des réserves sur la thèse officielle assénée par le gouvernement américain. Je ne savais pas qu’il y avait un délit d’opinion en France ? Ou alors tout le monde s’assoit sur l’article 10 de la DDHC et repris par la DUDH. Bon pour les théories alternatives sur le 11 septembre, on y croit, on y croit pas…. peut-être qu’on ne saura jamais.

Mais voyez-vous, après avoir lu ces différents articles à propos d’une supposée déclaration d’Ahmadinejad appelant à rayer Israël de la carte, on en vient à se demander si des politiques n’ont pas été plus loin auparavant… Je ne sais pas si vous vous êtes déjà intéressé à ces différents sites web, aux nombreux documentaires (notamment Loose Change), articles et témoignages sur le sujet, mais on ne peut pas dire que c’est présenté à l’arrache… bien souvent, il y a une démonstration et des arguments derrière. Et ce qui m’étonne, c’est qu’aucun média traditionnel ne semble reprendre ses interrogations. Trop occupé à diaboliser Internet peut-être ?

Ah, il est beau le quatrième pouvoir :).

Bref, en ce qui me concerne, j’avoue parfois être sceptique.

Et vous, comment vous positionnez-vous face à tout ça ?

(j’hésitais à rédiger un tel article, ça part souvent en vrille quand on en prend plein la tronche =D)

Partagez cet article !
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google
  • Live
  • Scoopeo
  • Technorati
  • MySpace

8 Responses to Rayer Israël de la carte ?

Avatar

Ulrik

26 janvier 2009 at 17 h 25 min

J’ai l’impression que les personnes émettant des doutes qu’en aux véritables motifs du 9/11 sont directement classées de fou ou de Pro-terroriste, alalalala le pouvoir des médias !

Personnellement je trouve que la version officielle ne nous dit pas tout (regardez les vidéos), il y a des points d’ombres à éclaircir …

Des fois je me dis que l’hypothèse de la manipulation n’est pas si exagérée que ça …

Avatar

Soren

26 janvier 2009 at 17 h 55 min

D’aucuns disent que le plus facile, que la mode de l’époque, c’est de penser qu’à chaque fois, la version officielle cache la réalité. Et que les théories du complot sont dès lors forcément justes.

Bon, ce que soulève les thèses autour du 9/11 sont à prendre avec prudence, mais le contenu est véritablement solide… et le gouvernement US ne semble pas capable de démentir et démonter point par point les informations avancées par les internautes et les investigateurs.

Avatar

Jabril

27 janvier 2009 at 6 h 14 min

Imaginez un seul instant notre vision du monde sans internet …

Avatar

jeff

28 janvier 2009 at 16 h 02 min

Moi jai plutot envie d’etendre cet article a la situation Israel-Palestinien..Les medias ne vehiculent que leurs vision et non la realité…ou du moins seulement les parties qui feront choc au JT de 20h.
La desinformation et de pire en pire et internet peut etre une tres belle source d’information parallele mais surtout de desinformation.
L’exemple le plus gros est une enorme etude qui vise a dementir le fait que les USA sont allé sur la lune avec Armstrong.
Tout remettre en question est tres dangereu et peut etre puni par loi comme un deni de l’histoire : Mr Lepen en a deja fait les frais…

Avatar

post tenebras lux

18 avril 2009 at 15 h 36 min

J’ai encore lu cette phrase ce matin en première page d’un journal de droite dans un article du rédacteur en chef adjoint qui parle de la venue du président iranien à Genève… Au secours !

Personnellement, je ne regarde plus la tv et je m’informe assez peu des actualités, d’une part parce depuis l’affaire du 11 septembre 2001, qui a suraiguisé mon sens critique et fait s’éffondrer ma relative indifférence face à la désinformation, j’y trouve beaucoup plus souvent du conditionnement de masse excrétable que des renseignements utiles à une vie saine; et parce que j’attache plus d’importance à “ici et maintenant” qu’à ce qui se serait déjà passé dans un autre espace-temps…

En ce qui concerne le 11 septembre et l’effondrement symétrique des TROIS tours (dans la 3e se trouvait entre autres les dossiers concernant les délits boursiers dont ceux de concernant l’affaire ENRON), j’admire le courage des architectes et des ingénieurs qui s’insurgent contre les méthodes non scientifiques utilisées pour coroborer la version officielle qui ne tient pas debout: http://www.ae911truth.org/

Au niveau de ce qui est qualifiable de “terrorisme d’état” le problème est que l’esprit des gens se défend de pouvoir admettre que le gouvernement censé les protéger soit capable de “ça” (mentir, tuer ses propres con-citoyens, etc)

Dans ce genre d’affaire, savoir toute la vérité ou connaitre les vrais responsables reste impossible, et pendant qu’on en débat encore il se passe plein de choses découlant de la version officielle: l’important c’est ce qui se passe ici et maintenant, le reste c’est de la poudre aux yeux.

Ensuite on peut aussi vouloir embrouiller les cartes et énoncer à dessein des “théories de la conspiration” complétement farfelues pour discréditer l’ensemble des dénonciations.

Les guerres et l’emprunt gouvernemental de la monnaie nationale aux banques centrales privées qui impriment les billets, c’est les deux plus grandes sources de dettes, et les dettes ça permet aux banquiers de créer de l’argent à partir de rien, qu’ils pourront investir ou préter pour encore plus de bénéfices avant même de s’être fait rembourser.

Et qui c’est qui paie aux banquiers les intérêts sur la monnaie nationale que l’état emprunte aux banques ?.. c’est l’impot sur le revenu qui s’impose du coup comme une forme avancée d’esclavagisme,

Cela pousse les états à instaurer des impôts cachés à travers les taxes afin qu’il reste quelque chose dans les caisses de l’état une fois les intérêts sur la dette nationale payés.

(S’il s’agit de prêts aux entreprises c’est le même genre de problème: le client final va payer plus cher ou l’ouvrier sera payé moins cher pour que l’entreprise puisse payer les intérêts aux banquiers.)

La seule réforme valable de l’économie envisageable serait de nationaliser les banques et de mettre fin à leurs pratiques d’usuriers moyen-ageux.

La banque doit devenir un service public dont les bénéfices seront réinvestis dans les infrastructures de la société pour subvenir aux besoins vitaux des habitants.

Avant qu’on en vienne à ça les banques et les guerres ont encore de très beaux jours devant elles et l’homme rique de finir sur la liste des animaux disparus beaucoup plus vite que ce qu’on pouvait encore imaginer il y a quelques décénnies.

En dehors des concepts qui gouvernent les esprits, seuls les faits sont réels.

Avatar

eva

20 avril 2009 at 23 h 43 min

je crois surtout que vous etes des antisémites qui ne voulez pas le reconnaître et que vous vous cachez derrière des explications ubuesques pour cacher votre haine du peuple juif . je crois que votre explication des propos de amhadinejad ne s’avèrera pas apres les propos qu’il a tenu aujourd’hui à durban II
Pourquoi ne pas défendre hitler et son amour de la musique classique pendant que vous y etes .
ca me donne envie de vomir tant d’hypocrisie …
dites réelement ce que vous pensez plutot que de vous cacher derriere des faits sois dis en scientifiques
israel veut juste vivre en paix et ne demande rien à personne surtout pas à vous et que vous le vouliez ou non israel sera toujours là .

Avatar

Rainos

21 avril 2009 at 0 h 31 min

@ Eva : votre commentaire est assez éloigné de l’objet de cet article. Si j’ai bien tout compris, ce dont il est question ici, c’est la vision unique véhiculée par les médias et leur propension à vouer aux gémonies toute personne émettant un avis contraire au sien ou qui remet en doute une version officielle. Certains commentateurs l’ont souligné, tout remettre en cause peut être dangereux. Bref, il n’y a guère de pamphlet antisémite là-dedans. Ne serait-ce que l’allusion à des déclarations du président iranien, il est tout de même difficile d’accuser quelqu’un d’être antisémite sur des bases aussi faibles.

De plus, je vous invite à regarder la date de l’article qui est antérieure aux déclarations récentes que vous fustigez. N’accusez pas l’auteur avec ça, il ne peut prévoir l’avenir.

Avatar

Soren

21 avril 2009 at 0 h 41 min

eva, je vous invite à bien relire mon billet, calmement, en ne survolant pas bêtement le texte pour vous précipiter ensuite vers les commentaires pour m’informer de tout le bien que vous pensez de moi.

Peut-être alors qu’à ce moment-là, vous découvrirez que mon billet est loin, très loin, du tableau que vous cherchez à peindre. Antisémitisme, haine, Hitler, hypocrisie… et dans quelques minutes, je scarifie des enfants morts-nés pour ensuite manger leurs cadavres ? Soyons sérieux, dans ce billet le sujet n’est pas Israël, mais les propos du président iranien vus sous un autre angle et rapportés par un site web jouissant d’une certaine visibilité sur Internet.

En lisant votre commentaire, j’ai hésité à autoriser sa publication pour des raisons évidentes évoquées plus haut : votre intervention est proprement consternante, où vous cherchez à dresser un tableau d’une idéologie fantasmée que vous me prêtez sur la base d’UN SEUL billet où je ne fais que rebondir sur une thématique plus large (le 11 septembre et les évènements qui en découlent).

Toutefois, et pour préciser les choses maintenant, vous conviendrez que ce billet a été rédigé bien avant Durban II. Ensuite, si je n’ai pas suivi précisément les discussions lors de la conférence de Durban, cela ne retire pas le fondement de ce billet qui a été écrit suite à un trouble que j’ai longuement expliqué auparavant : je n’affirme pas qu’ils ont raison - peut-être ont-ils d’ailleurs tort - , mais je voulais partager mon scepticisme avec les lecteurs du blog et recueillir leur opinion… car il n’est pas impossible que les propos du président iranien aient pu être mal traduit ou retranscrit.

Que nous sommes loin de votre imaginaire angoissé qui se met en branle dès qu’on rassemble dans un même billet des termes comme Israël, Iran, Ahmadinejad, nucléaire ou carte… à nouveau donc, relisez bien mon billet. Il ne va ni à l’encontre d’Israël, ni à l’encontre de son peuple, il s’attache juste à essayer d’y voir clair dans cette affaire… c’est un avis différent du vôtre certes, mais loin de la diatribe antisémite que vous me prêtez volontiers.

eva, vous êtes néanmoins toujours la bienvenue sur le blog, mais vous serez aimable d’éviter ce genre d’écart la prochaine fois, sous peine de voir vos propos modérés sans préavis.

Comment Form

Version Audio
Recharger l'image

top