Mind Overflow

Si vous ne voulez pas qu’on le sache, mieux vaut encore ne pas le faire

Kaamelott - Livre VIKaamelott - Livre VI - CC n0w33d59

VIe et dernier livre de Kaamelott avant un portage au cinéma, Alexandre Astier avait vu les choses en grand pour lancer cette nouvelle saison. L’auteur-monteur-acteur-musicien et héros principal de la série avait organisé hier à Paris une avant-première au cinéma Grand Rex avec deux projections d’au moins cinq heures chacune comprenant la diffusion en exclusivité de six épisodes de la série.

Si je n’ai pas pu me rendre à la projection programmée en fin de matinée, j’ai eu en revanche la chance d’assister à la séance de 19 heures avec quelques amis. Et si la soirée a eu un tout petit peu de retard par rapport au planning initial, je ne regrette vraiment pas d’être resté assis plus de huit heures  dans la salle (arrivé à 18 heures, reparti à 2 heures du matin !) pour découvrir enfin la préquelle de la saga médiévale-fantastique.

Je crois que, plus encore que la diffusion en avant-première de la série, c’est vraiment le contexte et l’ambiance du cinéma qui m’a vraiment enthousiasmé. Surtout que tout le monde semblait être déjà passionné par la série. Croiser des cosplayers dans les couloirs du Grand Rex ou entendre de temps en temps deux-trois excités hurlant des répliques cultes de la série (”À ROULETTES !”, “MECREAAANT !”, “ON EN A GROS !”…), ça vous transcende un homme ;). Cette sensation de communauté, de groupe, d’alchimie entre tous les spectateurs, j’ai pas eu l’occasion de la ressentir souvent =).

Et puis finalement Alexandre Astier a déboulé sur scène faisant exploser les compteurs d’applaudimètres, de sifflomètres et de hurlomètres, on a limite frôlé l’hystérie collective. Rebelotte lorsque la quasi-totalité des acteurs des six saisons sont montés également sur scène. On passait vraiment une bonne soirée : six épisodes de prévus, des fans costumés et enthousiastes, les acteurs présents pour assister eux aussi à la projection. Et puis Alexandre Astier fit une annonce aux quelques 2 700 personnes dans la salle.

Le septième épisode du Livre VI était arrivé dans l’après-midi et serait également diffusé.

Ce n’était plus vraiment de l’hystérie collective, ça allait tourner à l’émeute ;P. Imaginez-vous un peu : on partait dans l’idée de voir 6/9 épisodes (les deux derniers n’étant pas encore montés), et ô surprise, le septième est arrivé entre les deux séances (pas de bol pour les fans venus uniquement à la séance de 11 heures !). Tout au long de la séance, le public manifestait sa satisfaction, que ce soit aux deux premières notes du pré-générique (façon fanfare), à l’apparition de personnages clés de la série, de répliques cultes ou de private jokes se référant aux anciens livres.

Si j’ai forcément très envie de tout vous raconter, je vais me faire violence pour ne rien vous dévoiler et vous laisser la surprise lorsque vous découvrirez à votre tour le Livre VI. Toutefois, ce que je peux dire dans les grandes lignes :

L’intrigue se passe quinze ans avant Kaamelott. Dans les splendides décors conçus par HBO pour Rome, Arthur est encore bien loin d’être roi de le l’île de Bretagne. D’ailleurs, il ne s’appelle même par encore Arthur, puisqu’il est romain et sert dans la milice urbaine de Rome. Il se prénomme alors Arturus. De son passé, presqu’aucun souvenir. Tout juste a-t-il quelques réminiscences d’évènements ou de personnages bien particuliers…

Autre époque, autre lieu, donc nouveaux personnages. Les deux premiers épisodes du Livre VI servent surtout à introduire de nouveaux personnages qui sont mêlés à des intrigues romaines compliquées. Sénateurs romains, soldats ou simples pécors, tous vont avoir un rôle significatif sur l’avenir d’Arturus, que cela concerne sa carrière militaire, son passé breton ou sa vie personnelle. Jackie Berroyer, Patrick Chesnais, François Levantal, Pierre Mondy, Marthe Villalonga, Tchéky Karyo, Manu Payet… tous ces nouvelles têtes ont su s’intégrer sans problème dans le “style” de la série, malgré qu’elle ait  pris de l’épaisseur au fil du temps :).

Pour résumer, voici le détail des épisodes vus hier soir :

Saison 6, Épisode 1: Le soldat inconnu
Saison6, Épisode 2: Le centurion
Saison6, Épisode 3: Præceptores (~ Professeurs)
Saison6, Épisode 4: Arturi Inquisito (~ la recherche d’Arthur)
Saison 6, Épisode 5: Dux Bellorum (~ Chef de guerre)
Saison 6, Épisode 6: Nuptiæ (~ Noces)
Saison 6, Épisode 7: Arturus Rex (~ le Roi Arthur)

Et ici, les deux derniers non encore finalisés :

Saison 6, Épisode 8: Lacrimosa (~ Larmes)
Saison 6, Épisode 9: Dies Iræ (~ Jour de colère)

Partagez cet article !
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google
  • Live
  • Ping.fm
  • Scoopeo
  • Technorati
  • Tumblr
  • TwitThis
  • Wikio
  • MySpace

13 commentaires

  1. Sethi7000 dit :

    Très bon article (j’y étais aussi hier soir), juste la dernière phrase: “malgré que”, ça fait très moche et c’est pas français, et en plus dans l’hypothèse où ça existerait, on dirait “malgré qu’elle AIT”….

  2. Soren dit :

    Merci pour ta vigilance Sethi7000, c’est corrigé de suite ;).

  3. Luc Potage dit :

    C’est fou ça ! J’ai souvent entendu parler de cette série sans avoir réellement regarder un épisode en entier. J’ai seulement pu voir sur Facebook “La catapulte” que j’ai trouvé très marrant. Donc du coup, je vais sûrement devoir rattraper le temps perdu si je veux comprendre cette dernière série.

    Merci pour l’info !

  4. leana dit :

    J’y étais aussi!
    Le mieux du mieux: Nous sommes arrivés vers 17H30 et ô joie: certains acteurs se trouvaient sur le trottoir en face du Rex à bavarder et signer des autographes ! Nous qui avions peur de ne savoir quoi faire pour tuer ce temps mort:)
    J’ai ainsi échangé quelques mots avec Calogrenant, le Père Blaise, Yvain et Gauvain et Fergus( le garde du corps débilos de Lancelot dans la forêt..). Puis, après prêt multiple de mon feutre indélébile, on s’est dirigé vers la foule qui faisait la queue pour tomber nez à nez avec…Karadoc! (’achement amaigri dis donc!) puis à l’intérieur Bohort soi-même! Moi qui avais apporté mon DVD et mon feutre à tout hasard, ben tiens, le hasard a bien fait les choses:Mon DVD s’est retrouvé tout paraphé de partout!
    Les acteurs sont toujours aussi cools et faciles d’accès, charmants comme tout. Bref, super-mega soirée. Et de la part de tous les fans, je leur est dit combien ils nous avaient MANQUES!…;)

  5. Soren dit :

    @ Luc : ha, je t’invite chaudement à te lancer dans la série, c’est tout simplement une série en passe de devenir vraiment culte pour tout une frange de la population ^^.

    @ leana : il me semblait bien avoir vu Karadoc devant le Grand Rex (on est arrivé aux alentours de 17h30 ;p), mais on était déjà dans la file d’attente, donc on a pas vraiment pu s’approcher ^^. J’ai un copain qui a croisé également Dame Mevanwi dans les couloirs du cinéma =).

    Je t’envie grandement ;).

  6. RorodePaname dit :

    Ben ‘reusement que les chanceux de la nuit font partager leur enthousiasme aux pauvrés de la matinale, parce que faut bien dire qu’on était les oubliés de la fête.
    Alors, soit, on a commencé qu’avec une petite demi-heure de retard. Même topo que le soir : foule en délire (des nurds, des motivés : pensez, pardi, on était en forme, on s’était levé juste pour l’évènement, on avait même pris un jour de congé pour ça. C’est dire si on était péchus.)quand Astier a pointé le bout de son nez : 3 minutes de présentation et hop, zou, c’est parti. Sauf qu’on savait pas encore qu’on devrait se contenter de ces trois minutes-là.
    Bon, alors, évidemment, une projo fantastique, un Livre VI au quart de poil, l’accomplissement (enfin on pige :-)), du grand art, de la bombe de balle (très bien décrit dans les messages précédents). Quel bonheur de tous les retrouver (sur l’écran) (on sent l’amertume de la fille aigrie, là, ou pas ?). Bon, alors sauf que bien sûr, nous, on n’a eu droit qu’aux six premiers épisodes. Alors que je vous jure, ON AVAIT PAYE LE MEME PRIX que les nuiteux (sisisi) : C’EST UNE INJUSTICE FLAGRANTE :-) !!!
    A la fin de la projection, applaudissements mérités bien évidemment à tout rompre, ola générale, souffle retenu pour mieux exploser à l’arrivée d’Astier et de son équipe… qui ne viendront pas. On en est resté comme deux ronds de flanc.
    Au bout de dix minutes de stupeur, on s’est décidé à sortir (poussés par l’hypoglycémie et l’envie pressante de se repoudrer le nez), sortie miraculeusement sauvée par un Jean-Christophe Hembert, alias le chevalier Karadoc, acculé dans le hall du cinoche par des centaines de fans frustrés de ne pas avoir eu leur quota de champions.
    Bref, pour paraphraser un Perceval n’éructant qu’en solitaire : CHUI DEGOUTEE :-)! (m’empêche pas de les adorer).

  7. Soren dit :

    @ RorodePaname : j’ai regardé quelques photos sur Picassa et Flickr, apparemment les acteurs ne sont arrivés qu’en fin d’après-midi (j’avais cru comprendre qu’à l’origine, une seule séance était prévue pour le 25 mars).

    Moi c’est différent, j’aurais bien voulu leur parler un peu mais trop de monde partout, c’est frustrant x)

  8. lou dit :

    En tant que fan frustrée et déçue de la séance de 11h je ne peux m’empecher de crier à mon tour à l’injuste! (surtout que je me suis déplacée spécialement pour l’occasion…) Si j’ai été ravie et enthousiaste de retrouver cette fromidable petite équipe, je suis restée sur ma faim quant à l’accueil qui nous a été réservé le matin.
    en effet nous avions payé le même prix, nous avons fait un accueil digne de ce nom à Alexandre Astier…tout ca pour partir un peu perdus, légèrement déçus, ne sachant s’il fallait partir ou si Arthurus se faisait simplement désirer! eh bien non il n’était meme pas à la sortie alors que Karadoc était déjà là (pour la séance de 19h bien entendu^^). Au lieu de ça nous avons été chassés à coups de “circulez, ne restez pas là”, nous avons bien compris que c’était ce soir que le vrai spectacle allait se passer.

    Je dis un grand bravo à Alexandre Astier pour son nouveau livre, dans lequel il est plus que plaisant de retrouver nos personnages favoris avant Kaamelott, mais je dis aussi que ce n’est pas très sympathique de délaisser une foule de fans venus le matin, mais venus quand meme !!! Et le pire dans tout ça c’est que nous avons été un bon public, c’était une tres belle réunion…dommage pour cet arrière gout amer…(surtout quand on voit le lendemain ce qui a été réservé aux fans du soir…) on les aime quand meme !

    ________________________________________________________________

    Je viens en renfort et je plussoie ! Je suis venu aussi à 11h et je pense à ceux qui ont fait le déplacement et qui n’étaient pas de Paris. Il n’y avait forcement que les grands fans, à cette heure du matin, qui ont dédié leur journée à kaamelott ! Au vu des gens dans la salle, il fallait être obligé de sécher les cours pour les étudiants et prendre congés pour les salariés ! En tout cas, tout ce monde qui a rempli le Rex avait aussi le droit à une petite cerise sur le gâteau. Surtout vu l’accueil super chalereux qu’ils ont fait à Kaamelott et ses acteurs ! Et aux dires des gens de 19h, il y a eu plus de personnes qui ont quitté la salle avant la fin qu’à 11h ou je n’en ai vu quasiement aucune ! Bref, on était là, on voulait avoir un petit plus qu’un petit bonjour d’alexandre en 2 min au début. C’était unique comme rendez vous, ils auraient pu au moins servir le couvert 2 fois dans la journée ou au moins l’apéritif. Mais non… Pas d’alexandre et encore moins d’autres acteurs. Un épisode de moins en plus. Preuve que personne s’attendait à aussi peu de surprises et de cadeaux, les 3/4 de la salle sont restés un très très long moment à la fin de la projection espérant juste un tout petit ‘aurevoir’ et ‘merci’ d’Alexandre mais rien. C’est très frustrés et déçus que partent les fans à 17h environ.

    Pour parler du livre VI, chapeau monsieur Astier. Super boulot abattu. On sent tout le long un côté encore plus théâtral qu’avant. La photographie et bande son sont bien pensées. On salut la prise de risques, les tournures humoristiques nouvelles, les héros rajeunis à la perfection, les choix tous bien sentis pour les nouvelles têtes; Bref absolument pas déçu par le livre VI au contraire. La saga Kaamelott s’étoffe sans encore se prendre trop au sérieux, les héros et répliques cultes restent et nos sourirs avec. On en redemande déjà…

  9. lou dit :

    En tant que fan frustrée et déçue de la séance de 11h je ne peux m’empecher de crier à mon tour à l’injuste! (surtout que je fais partie de ceux qui se sont spécialement déplacés pour l’occasion…)Si j’ai été ravie et enthousiaste de retrouver cette fromidable petite équipe, je suis restée sur ma faim quant à l’accueil qui nous a été réservé le matin.
    en effet nous avions payé le même prix, nous avons fait un accueil digne de ce nom à Alexandre Astier…tout ca pour partir un peu perdus, légèrement déçus, ne sachant s’il fallait partir ou si Arthurus se faisait simplement désirer! eh bien non il n’était meme pas à la sortie alors que Karadoc était déjà là (pour la séance de 19h bien entendu^^). Au lieu de ça nous avons été chassés à coups de “circulez, ne restez pas là”, nous avons bien compris que c’était ce soir que le vrai spectacle allait se passer.

    Je dis un grand bravo à Alexandre Astier pour son nouveau livre, dans lequel il est plus que plaisant de retrouver nos personnages favoris avant Kaamelott, mais je dis aussi que ce n’est pas très sympathique de délaisser une foule de fans venus le matin, mais venus quand meme !!! Et le pire dans tout ça c’est que nous avons été un bon public, c’était une tres belle réunion…dommage pour cet arrière gout amer…(surtout quand on voit le lendemain ce qui a été réservé aux fans du soir…) on les aime quand meme !

    __________________________________________________________________

    Je viens en renfort et je plussoie ! Je suis venu aussi à 11h et je pense à ceux qui ont fait le déplacement et qui n’étaient pas de Paris. Il n’y avait forcement que les grands fans, à cette heure du matin, qui ont dédié leur journée à kaamelott ! Au vu des gens dans la salle, il fallait être obligé de sécher les cours pour les étudiants et prendre congés pour les salariés ! En tout cas, tout ce monde qui a rempli le Rex avait aussi le droit à une petite cerise sur le gâteau. Surtout vu l’accueil super chalereux qu’ils ont fait à Kaamelott et ses acteurs ! Et aux dires des gens de 19h, il y a eu plus de personnes qui ont quitté la salle avant la fin qu’à 11h ou je n’en ai vu quasiement aucune ! Bref, on était là, on voulait avoir un petit plus qu’un petit bonjour d’alexandre en 2 min au début. C’était unique comme rendez vous, ils auraient pu au moins servir le couvert 2 fois dans la journée ou au moins l’apéritif. Mais non… Pas d’alexandre et encore moins d’autres acteurs. Un épisode de moins en plus. Preuve que personne s’attendait à aussi peu de surprises et de cadeaux, les 3/4 de la salle sont restés un très très long moment à la fin de la projection espérant juste un tout petit ‘aurevoir’ et ‘merci’ d’Alexandre mais rien. C’est très frustrés et déçus que partent les fans à 17h environ.

    Pour parler du livre VI, chapeau monsieur Astier. Super boulot abattu. On sent tout le long un côté encore plus théâtral qu’avant. La photographie et bande son sont bien pensées. On salut la prise de risques, les tournures humoristiques nouvelles, les héros rajeunis à la perfection, les choix tous bien sentis pour les nouvelles têtes; Bref absolument pas déçu par le livre VI au contraire. La saga Kaamelott s’étoffe sans encore se prendre trop au sérieux, les héros et répliques cultes restent et nos sourirs avec. On en redemande déjà…

  10. APOUEY dit :

    Salut à vous.

    Bravo pour cet article à chaud, et je confirme que nous avons vraiment été privilégié d’être présent pour cette évenement !
    On pourrais en discuter des heures, mais incontestablement ce livre VI est une réussite, et la génése annoncée m’a ravi !
    Seul bémol venant de bordeaux aller-retour dans la journée pour assister à la séance de 11H00, j’ai été frustré de n’avoir aperçu qu’en intro alexandre astier et aucune autre intervention, malgré un rappel et malgré l’enthousiasme de tous les fans présent comme moi cet aprés midi là. Sans parler bien évidemment du 7éme volet du livre VI que seuls les nuitards furent les heureux bénéficiaires, allez soyons sport, on est pas des petites pédales… sans rancune on sera patients !!!

  11. kefk dit :

    Effectivement, tout pareil. C’est triste que le vent de la frustration et le sentiment “d’injustice” se fassent presque plus entendre, et prennent presque le pas sur le bonheur de découvrir cette EXCELLENTE saison sur grand écran.
    Ejectés. Toute une salle qui avait manifesté, pendant pas loin de 5 heures, sont enthousiasme, qui avait seché soit les cours, soit le boulot (désolé monsieur patron, finalement la maladie c’était pas si grave…), qui était pour certains venus de loin, et qui, on ne le répètera jamais assez, avait payé exactement le même prix que les chouchoutés de 19h. Cette salle qui était déjà pleine de gratitude envers Alexandre d’être passé nous dire à peine “Bonjour, merci d’être venus, on va pas perdre de temps, bonne projection”, se serait largement contentée de pouvoir applaudir, en sa présence, le travail qu’il avait fait sur ce 6e Livre, juste pour lui montrer à quel point on avait aimé. Mais le tant espéré “Ca vous a plu ? Ca fait plaisir, merci d’être venus…” a été remplacé par un “Il faut sortir, m’ssieurs dames, ‘faut libérer la salle maintenant” par les vigiles, moins adulés que l’admiré papa de Kaamelott…
    Alors merci de nous avoir offert la possibilité de découvrir ces 6 épisodes, le 7e, que les “V.I.P.” ont pu voir à la scénace de 19h, bah on le regardera à la téloche, mais je pense que le “Grand Rex de 11H” se lève d’une seule voix pour dire à son Roi, les yeux humides : “L’amour, quand ça va que dans un sens, bah c’est pas bien bon.”

  12. RorodePaname dit :

    SIRE ! SIRE ! ON EN A GROS !
    La révolte des pécores gronde ! :-)

  13. khyda dit :

    Très chouette article, bravo!

    Pour vous la faire courte, j’étais aussi à la séance de 11h, et c’est vrai qu’en sortant de la salle avec mon livre et mon stylo, j’étais un peu déçue, mais bon, 6 épisodes en avant première de l’avant première c’était quand même cool!!! Comme j’avais décidé de jouer la vraie groupie (roh oui bon!) voir karadok en vrai, ça me remotive! Et là, il est 17h15, je me dis que je ne peux pas repartir comme ça, donc je traverse la rue pour aller boire un coup (oui je sais) et là je tombe nez à nez avec yvain, gauvain, pere blaise, calogrenant, fregus (pas sur pour l’ortho là), elias, hervé, etc… si je vous dis que mon sourire s’est élargit, vous me croyez? Donc que du bonheur, et voilà l’arrivée de perceval, là franchement j’en pouvais plus, trop heureuse!!! Après de grandes discussions avec pere blaise et calogrenant, je décide de quand même boire mon coup, complètement assécher du gosier la fille, et puis, là un gentil monsieur, coiffeur de l’équipe m’offre une invitation pour la séance du soir! Vous y croyez???? Moi sur le moment je me suis dit que c’était un truc de fou, et le gars de m’annoncer qu’il y aura un 7eme épisode, alors j’y suis retournée, je vous passe les détails du prix du parking pour ma voiture… D’ailleurs à 2h du mat, il est franchement temps que je rentre chez moi, je sors la voiture du parking, et je tombe nez à nez avec bohort, qui vient jusqu’à ma voiture me faire la bise et me signer mon autographe, trop trop trop… finalement mon seul regret, c’est que si j’avais attendu j’aurais croisé Alexandre Astier, etc…
    En tout cas, super saison, vivement le cinema!
    Bises à tous

TrackBacks / PingBacks

    Laisser un commentaire

    Version Audio
    Recharger l'image
    Sponsors