Une journée sous le niqab, le voile intégral

Une jeune parisienne, Ophélie, a expérimenté le port du voile intégral, le fameux « niqab ». Plus encore que le « hijab » qui laisse apparaitre le visage, le vêtement ne laisse qu’un léger espace pour les yeux. En théorie, car le « niqab » recouvre tellement la jeune femme qu’il n’est jamais bien facile pour une autre personne de discerner ses yeux. En revanche, ce type de voile est un peu plus… soft que la « burqa », puisque cette autre tenue dispose en plus d’une grille de tissu devant les yeux.

Elle raconte son témoignage sur Rue89. L’objectif ? « Comprendre les réactions que suscite une femme dont même les yeux sont invisibles« . Les Champs-Élysée, le métro des Abesses, Beaubourg… elle arpente donc Paris sous un beau soleil : 27°C. Il doit faire chaud en-dessous. Évidemment, tout au long de son parcours, Ophélie va percevoir les réactions des passants : incompréhension, mépris, rejet voire franche hostilité. Le quotidien de ces femmes ne doit pas être facile.

D’ailleurs, à la fin de son expérience, Ophélie aura une réflexion pour le moins intéressante :  » je n’y tiens plus. Je veux retirer ce voile sans attendre d’être rentrée chez moi. Je fourre le tout dans un sac. Je me sens soulagée. J’ai retrouvée mon identité et paradoxalement, je suis redevenue anonyme parmi les passants« . Bien souvent, ces différents accoutrements sont justifiées par les musulmanes comme le besoin pour elles de se préserver, d’être pudique. Or, comme le remarque la journaliste, avec de tels vêtements, elles attirent plus le regard qu’autre chose.

Tiens, un peu de philosophie de comptoir sur le relativisme culturel : dans la vidéo, une femme glisse à l’oreille d’Ophélie (alors sous le niqab) que « c’est la liberté entre hommes et femmes. Est-ce que les hommes, on leur demande de mettre un voile ? Moi je me suis battue pour avoir la liberté, quand je vois ça…« . Ne peuvent-elles dès lors avoir la liberté elles aussi de porter ce type de voile ? En raisonnement un peu par l’absurde, on a parfois le sentiment que pour préserver leur liberté, la société civile et les pouvoirs publics sont obligés de leur interdire un vêtement… curieux paradoxe non ? « Pour ta liberté, je t’interdis de faire ça. »

Nick Carraway avait également réagi à ce débat en relevant « une tendance bien établie et profondément agaçante de l’Occident moderne : la perception de son système de valeurs comme devant être le système universel et l’incapacité galopante à percevoir rationnellement d’autres systèmes de représentation. » Et de rappeler que les femmes occidentales sont tout aussi soumises à certaines « burqas » appelées dans nos contrées « cosmétiques », « magazines féminins » ou encore « modes de vie »… « Et la mode relève-t-elle du choix ou de la pression sociale ? C’est la même question qui se pose pour la burqa, comme c’est curieux…« . Lire également le billet d’Etiam Rides : deux clichés qui me fatiguent au sujet de la burqa, ainsi que les différents commentaires.

Certes, on ne tranche pas les mains parce qu’une femme n’a pas de vernis à ongles, évidemment on ne balance pas d’acide sur un visage démaquillé. La pression sociale, la pression morale en Occident se manifeste autrement. C’est une pression économique à se conformer à des codes comportementaux et vestimentaires. Pour intégrer un groupe social, il est d’ailleurs préférable d’accepter ses codes pour une meilleure intégration… ou assimilation.

Par contre, j’ai cru comprendre que jamais le Coran n’avait émis d’avis particulier sur ce que devait porter une femme musulmane. Tout juste recommande-t-il une certaine pudeur et une certaine retenue. Si cela pouvait être confirmé, car j’ai l’impression que beaucoup de musulmanes se fourvoient en étant persuadées que leur livre sacré leur commande de porter un type de vêtement spécifique. L’émission Mots Croisés sur France 2 avec Yves Calvi abordait justement cette question ; de mémoire, le port du niqab (ou la burqa ?) serait en réalité une tradition paternaliste venue des pays du Golfe… et finalement, tout cela serait assez loin des préceptes coraniques !

Un des intervenants avançait aussi que l’arrivée de ces codes vestimentaires en Occident serait une transformation des mentalités de certaines minorités. Auparavant considérées comme des minorités visibles, quelques-unes sont devenues des minorités actives, avec des revendications plus fortes et l’envie de marquer plus activement leur différence.

Finalement, l’Occident doit-il également avoir sa révolution des mentalités ? Si on demande aux étrangers de s’occidentaliser en France, devra-t-on demander aux expatriés français vivant au Moyen-Orient de se plier à certains codes locaux, aussi archaïques soient-ils (d’un point de vue occidental) ? Ce qui doit être de toute façon le cas, histoire de ne pas avoir de soucis.

Et vous, vous en pensez quoi de ces pratiques culturelles ou cultuelles ?

7 Réponses to “Une journée sous le niqab, le voile intégral”

  1. Dieu dit :

    Hijab, tchador, voile, foulard c’est un truc de moyenâgeux dont l’origine est juive, mais même les juives ne le portent plus ou rarement, en tout cas pas en France, peut être que certaine le portent en Israël, mais elles ne sont pas forcées.

    Par contre la burka c’est islamique, bien que ça ne soit pas mentionné dans le coran, l’origine est disons traditionnelle, dans le coran il est dit que la femme doit se cacher les cheveux, et il y a aussi le fait qu’un musulman considére que de regarder 2 ou 3 fois les yeux d’une femme cela veut dire qu’il aura des envies sexuelles, d’ou le fait de cacher les yeux et tout le corps tant qu’à faire parce que forcement les seins les hanche, etc..

    Il y a aussi le fait qu’a l’origine celle qui portait la burka était des putes (esclave, les musulmans on le droit d’avoir des esclaves), elles devaient porter la burka afin de ne pas être reconnue, depuis les musulmans considèrent que les femmes sont toutes des putes potentielles, dans l’histoire musulmane, il faut voir que leur prophète Mahomet (le modèle de tout bon musulman) passait sont temps à piller et massacrer les villages ou tribus qui refusaient de se soumettre à l’islam, les hommes étaient égorgés ou torturé, les femmes et enfants considérés comme du butin de guerre, c’est pour cela que sa 2 éme femme était une juive qu’il a mariée le soir même après qu’il l’ait capturé dans un village ou il a tué toute sa famille, et puis il s’est ensuite marié avec une fillette de 6 ans (Aïcha) qu’il a violé une fois qu’elle a eu ses 9 ans, enfin dans l’islam la femme vaut la moitié d’un homme, ou 2 chèvres, elles ne choisissent pas leur marie, elles ne peuvent pas divorcer, seul le marie peut divorcer en prononçant 3 fois « je te répudie « , ensuite elle serra chassé du village et de sa famille, il lui restera la prostitution et blah blah blah … il y a tout un coran à raconter comme ça…

    Et pour ceux qui disent que c’est de l’histoire ancienne, il faut savoir qu’il n’y a pas d’évolution possible en islam, la critique du coran est interdite, il n’est pas possible de quitter l’islam (apostasie), c’est puni de la peine de mort, si un enfant né d’un parent musulman l’enfant sera obligatoirement musulman, etc… Ceci explique pourquoi leur mentalité est toujours comme en l’an 600, pour un musulman il n’y a que l’islam qui est vrai, le musulman est supérieur au mécréant (non-musulman), pour eux l’islam doit être la seule religion sur toute la planète, s’ils ne font pas leur devoir de conquérir le monde ils finiront en enfer, ils ont le droit de mentir (taqiya) et blah blah blah…

  2. Allah Akbar dit :

    Pour répondre au commentaire précédent, il serait préférable de donner son avis lorsque l’ont à quelques connaissances, le voile intégrale est une obligation religieuse pour nous pratiquant, est-ce que nous venons dicté au Chrétiens ou Juifs comment appliquer leurs religions? Non, et parce que c’est un choix strictement personnel.Nous ne sommes pas ici pour critiquer alors dialoguons de façon intelligente. Je porte le niqab et ne suis pas marier pour ceux qui font l’amalguame et « extrémiste » est un mot qui ne met pas approprier. Je reste constament choqué devant l’acharnement de certaines personnes, je suis entièrement d’accord pour dire que tous les musulmans non pas un comportement exemplaire, mais ce n’est tout de même pas une raison de proposé un loi pour à peu près 1500 personnes (qui portent le niqab) sur 6 millions de musulmans en France sous prétexte de mesure de sécurité, en c’est cas la, la cagoule devrait-être interdite. Moi personellement je n’est jamais causer tord à la société n’y à qui que se soit, je suis une bonne citoyenne, et pourtant moi aussi je vois tous les jours des choses qui ne me plaise pas dans la rue et sa ne relève pas de mon droit d’aller imposer aux gens ma façon de pensser et d’agir. Je suis toute aussi française que les autres car je suis née ici, mes parents également et mes grand parents aussi, et je compte bien y rester. En m’interdisant de porter le niqab ont me dicte comment m’habiller, et de plus ont me bloquerais chez moi alors qu’à la base le projet de loi vise la liberté de la femme soit-disant.Je me sens libre car je m’habille comme je veux!Et pour ce qui est de la liberter de la femme, je pense qu’il y a beaucoup plus de non croyante qui sont mal-traiter, et priver de leurs liberté que de femme portant le niqab et ce parce que nous ne sommes que 1500 environ, ce qui est même plus qu’une minorité sur toute la France. M’éttez-vous à notre place 5min, imaginer une tel médiatisation une tel pression pour 1500 femmes en france. En tant que musulmane je me sent epanouïe et émanciper et ce parce que je n’est pas besoin de maquillage n’y de montrer mes formes pour me sentir bien dans ma peau. Comme il a été dit dans l’article ci-dessus je cite: « Certes, on ne tranche pas les mains parce qu’une femme n’a pas de vernis à ongles, évidemment on ne balance pas d’acide sur un visage démaquillé. », je suis entièrement d’accord avec c’est propos,je ne rentre pas dans le codes vestimentaire de tout le monde et pourant quand je rentre chez moi je suis comme les autres je fais à manger ,regarde la télévision,je fais de la couture, je lis ect..Je pense que la différence fais peur aux gens, mais vous savez ont finis par s’habituer à tous( exemple: avant les noirs ou les homosexuels etaient très mal perçuent même rejeter et maintenant ont se bat pour ces discriminations) alors surement que dans quelques années ont pourras espéré la Paix j’espère. Laisser moi ma liberté de conscience qui implique ma tenue, LIBERTE EGALITE FRATERNITE, ne sont plus des mots dans lequels je reconnais la France, et je suis profondemment blaisser d’être la cible d’un acharnement pareil. Et pour finir je trouve qu’il y a beaucoup de polémique à ce sujet, et ont entend souvent pas mal de personne donner leurs avis, je pense qu’il faudrait laisser la parole aux personnes concernés, je ne veux pas qu’ont parle a ma place!

  3. lolo dit :

    Dans la plupart des pays musulmans, les européennes doivent respecter les coutumes locales…
    alors pourquoi en France doit on accepter le voile et tout le tralala????

    Les femmes qui souhaitent mettre totalement en pratique leurs préceptes religieux n’ont qu’à partir en Arabie saoudite ou en Iran…
    Yen a marre que l’on bafoue les droits pour lesquelles nos grands mères se sont battues

  4. ozan dit :

    Salâm

    Nulle part dans le saint Coran il est mentionné le port de Niqab ou Burqa il set simplement dit de rabattre le grand voile sur la poitrine ,, ces accoutrements n’ont absolument rien a voir avec l’Islâm en tant que tel ,
    Ozan

  5. Roxy dit :

    @ Allah Akbar
    Je ne relèverais que cette seule phrase que vous écrivez (« le voile intégrale est une obligation religieuse pour nous pratiquant ») et qui montre combien vous êtes une ignorante de vos propres lois (charia) religieuse et de son HISTOIRE !!! : voir ce lien ici qui vous informera ENFIN de ce dont OZAN a si bien dit sur votre croyance érronnée que ce voile serait soit-disant « une obligation » : [url]http://www.20minutes.fr/article/378894/France-Le-port-du-voile-integral-n-est-obligatoire-que-chez-les-salafistes-qui-sont-tres-rigoristes.p[/url]

    ou le niqab n’est qu’une source d’interprétations : [url]http://fr.wikipedia.org/wiki/Niqab[url/]
    vous découvrirez peut-etre pour la premiere fois que des versets disent ceci :
    « Les femmes arabes ont depuis l’antiquité voilé leurs chevelure, à l’exception de certaines tribus dont les femmes recouvraient le visage. Le voile a été adopté par les musulmans quand le « verset du voile » fut révélé à Mahomet, il s’est ensuite propagé en même temps que l’islam dans les confins des provinces musulmanes.

    On retrouve trois versets concernant ce sujet : Le premier a été délivré à Médine. Les compagnons de Mahomet, en exil, habitaient des maisons petites et souvent inconfortables. A la nuit tombée, les femmes devaient sortir pour satisfaire leurs besoins naturels et des jeunes gens en profitaient pour les harceler sans vergogne. Elles se plaignirent à Mahomet, qui reçut le verset suivant: «Dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leur cape. C’est pour elles le meilleur moyen de se faire connaître et de ne pas être offensées.» Le mot arabe employé ici est julbâb, qui signifie «cape» ou «mante».

    Plus tard, dans un deuxième verset traitant de la chasteté (qui concerne les hommes aussi bien que les femmes), Dieu précisa: «Dis aux croyants de baisser les yeux et d’être chastes… Dis aux croyantes de ne montrer de leurs attraits que ce qui apparaît, de rabattre leur fichu sur les échancrures de leur vêtement… et de ne pas frapper le sol de leurs pieds pour laisser apparaître leurs attraits cachés.» Le mot arabe employé est khimâr, qui désigne plutôt un «fichu» le mot «foulard» est peut-être trop «moderne» pour l’époque. L’injonction s’adressait aux femmes qui, selon les habitudes bédouines, portaient des étoffes nouées et flottantes ou aux hommes qui par les grandes chaleurs se contentaient d’un pagne sans même un sous-vêtement.

    Le mot hijâb, qui désigne le «voile», apparaît dans un troisième verset assez énigmatique: «Si vous demandez un objet aux épouses du Prophète, faites-le à travers un voile, ce sera plus pur pour vos coeurs comme pour le leur.» «A travers un voile» signifie-t-il qu’on doit leur parler derrière un rideau ou qu’elles doivent se couvrir elles-mêmes d’un voile? Ou encore, comme le pensent les soufis (les mystiques de l’islam), qu’il s’agit du «voile de la pudeur» qui vient du coeur et ne suppose pas une pièce d’étoffe particulière? ===> Ce n’est pas tranché, mais le Coran n’en dit pas davantage. Bien évidemment, des interprétations très différentes de ces mêmes versets ont été produites selon les lieux, les sensibilités et les époques.<===

    Il resta ancré dans les moeurs musulmanes jusqu'à la colonisation des terres musulmanes par des colons non musulmans. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir des illustrations de femmes musulmanes datées des années 1880 à 1930 où les femmes avaient le visage recouvert, avec des variantes selon les pays (haik algérien, etc).

    Durant les années de colonisation et sous l'influence de cette dernière, le niqab s'estompa peu à peu. Mais ce qui fit chuter le nombre de niqab sur le monde musulman fut la décolonisation. En effet, lorsque les nouveaux pays musulmans devinrent indépendants, il est mis à leur tête des gouvernements pour la plupart laïcs.

    Le niqab revient au gout du jour avec le prêche des imams, d'une part en occident et d'autre part dans les pays à tradition musulmane."

    Pareil pour la burqa : [url]http://fr.wikipedia.org/wiki/Niqab[url/]
    vous pourrez y lire ceci :
    "La burqa (nouvelle version), selon le spécialiste de l'Islam et politologue français Olivier Roy, est une invention récente du mouvement intégriste salafiste dans les pays du Golfe et au Pakistan[2]. Avec ce vêtement qui ne date que d'une vingtaine d'années, l'enfermement de la femme est plus total qu'avec un tchadri puisqu'il s'accompagne de gants pour cacher les mains et que même les pieds sont dissimulés. Dans les pays où seuls les yeux n'étaient pas cachés, obligation est faite aux femmes de porter des lunettes de soleil ou de cacher leurs yeux à l'aide d'un morceau de tissu fin permettant de voir sans être vues."

    Lisez bien Mademoiselle et pour une fois pour pourrez vous prétendre d'être une bonne musulmane qui s'est informée un peu plus profondément sur sa religion et ses origines au lieu de suive un effet de mode issus du salafisme, le cerveau lobotomisé, aussi stupide qu'un mouton qui se met a suivre un troupeau sans savoir exactement pourquoi !

    Vous parlez de blessure, mais vous ne vous rendez meme pas compte de l'impacte immédiat que cet intégrale a sur les femmes qui ne portent pas ce voile et se sentent elles aussi insultés parce que considérées comme des garces en puissances parce qu'elles ne se cachent pas a la vue des hommes !! et "on" parles pas de tous les hommes ici, mais bien d'une partie mal éduquée qui n'a pas appris par leur mère le respect envers une femme et le comportement adéquat a tenir en sa présence !

    Votre costume intégrale choque la liberté des femmes a exister dans le respect, et non plus en soumise voir en esclave moderne, comme l'ont si chèrement conquis nos grand-mères !! Nous aussi avons une histoire figurez vous, et il va bien falloir que vous la preniez en considération !!

    Donc NON Mademoiselle ! ce voile INTEGRAL n'a rien a voir avec un versets décrit comme une loi avec exactitudes et ne laissant aucun doute quant a son interprétation Comme vous avez pu le lire si vous avez eu le courage d'y voir là une vérité.

    Que dire du choc culturel et spychologique que vous provoquez chez des gamines en pleine puberté, ou carrément plus jeune comme ma propre fille qui a eut peur d'une de vos consoeur qu'on pouvait identifier comme femme humaine que grâce au son de sa voix !!

    ma fille alors agée de 5 ans me demanda pourquoi la dame était cachée.
    Que répondre a ca ? lui dire Ce que ma colère me dicte de façon déraisonné, ou ce que la compassion, la compréhension, et l'acceptation de l'autre dictée par mon coeur me dicte lui d'expliquer a ma fille ???
    J'ai choisi la vérité : "chérie la Dame se cache parce qu'elle croit que son dieu veut qu'elle se cache au yeux des autres"
    "Maman, on a un dieu nous ???" …. "Tu en veux un Amour ??…"Non… en tous cas pas un comme le sien !!!"

    L'instinct de la dignité, du respect de soi, et de la liberté est plus ancré dans une enfant de 6 ans, que dans votre stupide tête si bien cachée !!

    Restez fière derrière votre intégrale, de toute façon personne d'autre que vous le voit… Quant à Dieu, ou Mahomet… ils n'ont rien a voir avec l'idée que vous avez construit et accepter autour de votre religion, vous insultez l'Islam et la dignité humaine.

    Dieu est grand oui,… mais la stupidité de ses interprètes l'est encore plus !!

    ….

  6. abou moslem dit :

    le port du niquab ou voile integrale est une liberté nulle n’oblige la femme de le porté mais pourquoi le lui interdire ?
    la lolo dit que les europeens sont obligés de respercter ce n’est poo vrai !!!
    je suis tunisien et suffirait de venir voir comment se comporte les europeens ou les français dans mon pays ni respect des moeurs ni respect de la religion ni quoi que ce soit donc pas la peine de ce leurer
    vous proclamer votre devises liberté , egalité , fraternité vous vous foutez de qui ?
    au noms de quel liberté vous parlez ?
    apres avoir envahit des pays telque le mien vous devez accepter nos moeurs chez nos deportés chez vous .
    votez po l’interdiction du voile integrale!*
    l’islam est en train d’envahir le monde notament l’europe ainsi que lafrance et sa vous derrange ; ce n’est po en interdisant le niquab que vous le stpperez.
    je m’amuse
    je kiffff
    allah akbar

  7. Soren dit :

    abou moslem :

    Il ne faut pas tout mélanger. Les prescriptions religieuses du Coran n’imposent pas les vêtements comme le niqab ou la burqa. Il s’agit d’une tradition patriarcale qui a progressivement évolué à l’ombre de l’avancée de l’islam dans les pays moyen-orientaux.

    En d’autres termes, ces vêtements n’ont rien à voir avec cette religion. Donc, c’est un débat biaisé. En en parlant, on laisse entendre que le niqab serait un vêtement prescrit par l’islam, et qu’il se pose la question de savoir s’il est autorisé ou non en France.

    Tout dépend sous quel(s) motif(s) on souhaite interdire le niqab. Selon moi, l’argument juridiquement le plus valable pour une interdiction totale, et défendu par le constitutionnaliste Guy Carcassonne, repose sur la sécurité publique : nul ne peut dissimuler son visage dans l’espace public, pour des raisons de sécurité.

    Évidemment, quelques exceptions demeureraient, comme le port du casque lorsqu’on conduit une moto par exemple, ou pour les pompiers. Ou lors d’évènements particuliers, comme le carnaval ou mardi-gras.

    Par ailleurs, la liberté est tout de même bornée par quelques dispositions législatives. Il n’est pas possible de tout faire, ou tout dire, même en France ;-). Des droits en contrebalancent d’autres, c’est ainsi. Et c’est presque rassurant.

    Ainsi, même si la devise française est liberté, égalité, fraternité, il ne faut y voir un chèque en blanc pour une liberté absolue, immodérée et aux implications peut-être imprévisibles. Et quel que soit le passé difficile que la France a entretenu avec les pays outre-Méditerranée, le passé ne doit pas conditionner absolument les relations présentes et futures, ni servir forcément de justificatifs pour tout et n’importe quoi.

    Ceci étant, l’islam est une religion prosélyte, tout comme le christianisme finalement. Toutes deux reposent sur la conversion (forcée ou non) des peuples pour étendre leur influence. Si l’islam gagne du terrain en Afrique par exemple, le christianisme est très fort en Amérique du Sud.

Laissez une Réponse

CAPTCHA Audio
Rafraîchir l'image