Mind Overflow

Si vous ne voulez pas qu'on le sache, mieux vaut encore ne pas le faire.

Le Centre Pompidou à l’origine des Nike Air Max

En 1987, les premières Nike Air Max déboulaient sur le marché avec le succès que l’on connait. Pour la première fois, la marque à la virgule laissait apparaitre visiblement les fameuses bulles d’air placées au niveau de la semelle, vers le talon.

Mais saviez-vous que ce modèle de basket est inspiré du Centre Pompidou ? Pas directement bien sûr, mais lorsque l’architecte et designer Tinker Hatfield s’est rendu à Paris, il a visité notamment le fameux Centre Pompidou (aka Centre Beaubourg) où les « organes » du bâtiment sont visibles par tous : tuyaux, ascenseurs, étages…

Cette découverte l’a fortement influencé pour concevoir les premiers modèles des Nike Air Max. Jusqu’à présent, les bulles d’air étaient invisibles, cachées dans la chaussure. Dès lors, il proposa de dévoiler la fameuse bulle d’air. Révolutionnaire !

Merci à Geoffrey pour la découverte !

P.s. : oui, les Américains prononcent « Naïeuki » pour dire le nom de la marque ;-).

Diffuser ce billet :
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • MySpace
  • Scoopeo
  • Technorati

Mots-clés : , , , , , + Classé dans Tendance & inspiration

Un commentaire

  1. Tout comme les Américains disent Adobi et non Adobe comme nous les français !

    Merci pour cette petite vidéo très intéressante.

Réagir ?

Version Audio
Recharger l'image