Documentaire sur le phénomène Hikikomori

Vous êtes vous déjà senti accablé par la société ?

Au Japon, ils seraient un million à l’être. Un million de Japonais qui ne sont ni autistes, ni attardés, ni grabataires, mais qui préfèrent rester isolés dans leur chambre, parce qu’ils n’ont pas l’impression d’être capable de réussir leur vie, de concrétiser leurs objectifs. Alors s’ils s’enferment, ils se renferment sur eux-mêmes.

Hikikomori est un documentaire mené par Francesco Jodice et Kal Karman. Il dévoile un aspect plutôt méconnu de l’archipel, où des jeunes enfants, souvent des garçons d’ailleurs, restent cloîtrés chez eux pendant des années et des années. Une version Tanguy-hard mode puisque même avec leur famille, la communication ne passe pas (ou si peu).

Seul le besoin de répondre à des besoins corporels les tirent de leur léthargie… et de leur chambre.

Publier un commentaire ?

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Required fields are marked *

*
*
CAPTCHA Audio
Rafraîchir l'image