On a tous quelque chose en nous de Hadopi


L’Hadopi n’inquiète pas la piraterieMartin Vidberg (L’actu en patates)

Hadopi a beau être une véritable désastre juridique, elle a au moins le mérite d’inspirer quelques internautes très créatifs. Superpokok a ainsi librement adapté les paroles de Quelque chose de Tennessee de Johnny Hallyday, le célèbre évadé fiscal chanteur.

On a tous quelque chose en nous de Hadopi
Cette volonté de nous pourrir la vie
Ce désir fou de tuer le p2p
Ce rêve pour eux de fliquer nos ordis

Quelque chose de Hadopi
Qui leur permet d’sortir des saloperies
Y’a plein d’argent pourtant chez Vivendi
Si peu d’talent pourtant tellement de bruit
Quelque chose en nous de Hadopi

Ainsi vivait Hadopi
Le cœur porté vers toute cette industrie
Elle va nous apporter tellement d’ennuis
Tout ça pour remplir les caisses de Bercy

Quelque chose de Hadopi
Comme une épée en allumant l’ordi
Même de bonne foi on sera bien puni
Il fallait sécuriser le Wifi
Celui qu’est nul ça s’ra tant pis pour lui

Ainsi apparut Hadopi
La volonté d’un groupe d’abrutis
Qui manque totalement de démocratie
Qui va nous pondre bientôt une loi Loppsi
On se croirait dans une mauvaise série

Quelque chose de Hadopi
Oh oui Hadopi
Bientôt des mouchards dans tous nos ordis

Publier un commentaire ?

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Required fields are marked *

*
*
CAPTCHA Audio
Rafraîchir l'image