Tsutomu Yamaguchi

En mars dernier, j’avais évoqué l’histoire extraordinaire de Tsutomu Yamaguchi, ce Japonais qui réchappa par miracle aux deux bombardements atomiques. Seul hibakusha reconnu officiellement par les autorités – le nom donné à ces rescapés de l’enfer -, Tsutomu s’est éteint en début de semaine d’un cancer de l’estomac. Il avait 93 ans.

Comme une dernière ironie, le vieil homme se trouvait à Nagasaki lorsque son dernier souffle l’a quitté.


Tsutomu Yamaguchi en 2006 – CC BY-NC-ND Fernando

1 Trackback

  1. [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par Julien (aka Soren), Le Peru. Le Peru a dit: Tsutomu Yamaguchi http://www.mindoverflow.fr/2010/01/tsutomu-yamaguchi/ [...]

Publier un commentaire ?

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Required fields are marked *

*
*
CAPTCHA Audio
Rafraîchir l'image