La marée noire du golfe de Mexique, vue de l’espace

Qu’il semble loin le temps où l’ancienne colistière de John McCain, Sarah Palin, haranguait ses troupes en lançant « drill, baby, drill ». Depuis l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, au large des côtes du golfe du Mexique, les plus fervents partisans du pétrole made in America l’ont mis en veilleuse. Il faut dire que l’incident a produit une marée noire sans précédent, probablement plus grave encore que la catastrophe de l’Exxon Valdez en Alaska, en 1989.

Si les vidéos de l’accident ne manquent pas, difficile en revanche d’avoir une vue d’ensemble. C’est là que les satellites et les hommes à bord de la station spatiale internationale (ISS) entrent en scène. L’image ci-dessous a été prise par le satellite Aqua de la NASA, au-dessus du golfe du Mexique. Comme on peut le voir, les dégâts ont une vraie incidence régionale, à la fois (on l’imagine) pour la vie maritime et sous-marine, mais également au niveau des côtes et de l’activité économique limitrophe.

Photo : Oil Spill, Gulf of Mexico – CC BY-NC nasa1fan/MSFC // NASA/Goddard/MODIS Rapid Response Team

Une Réponse to “La marée noire du golfe de Mexique, vue de l’espace”

Laissez une Réponse

CAPTCHA Audio
Rafraîchir l'image