Le droit de l’esprit humain

3 mai
2009

Victor Hugo
Victor Hugo - CC ThomasThomas

Le livre, comme livre, appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient - le mot n’est pas trop vaste - au genre humain. Toutes les intelligences y ont droit. Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous.

Victor Hugo, Discours d’ouverture du Congrès littéraire international, 1878.

Et dire que Christine Albanel est agrégée de lettres modernes

Ça s’oublie vite tout ça.

Dommage.

P.s. : j’hésitais avec “VICTOR HUGO CONTRE HADOPI LOLMDR DTC ALBANEL” comme titre de billet, mais celui-ci manquait quand même de retenue ;)

Partagez cet article !
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google
  • Live
  • Scoopeo
  • Technorati
  • MySpace

1 Response to Le droit de l’esprit humain

Avatar

Hajen

3 mai 2009 at 0 h 24 min

C’est vraiment le point central d’Hadopi : Peut on interdire l’accès à la connaissance à cause d’industriels cupides et toujours aussi avides de fric ?

Le monde s’est vraiment transformé en un univers où le fric semble être le but de chaque homme. C?est plutôt la culture et le savoir qui doivent être le but ultime de chaque individu (aspect gratuit et universel du savoir).

Pour ce qui est de la ministre, soit elle fait le mal par ignorance et doit être pardonnée (Socrate) Soit elle a vraiment une pensée stupide qui consisterait à priver les gens de l’information, de communication et d’expression (trois libertés fondamentales).

PS : j’aime le deuxième titre ;)

Comment Form

Version Audio
Recharger l'image

top