Hadopi : le disque dur fera foi selon Christine Albanel

HDD Destruction #1: Inside
HDD Destruction #1: Inside – CC BY-NC-ND AndiH

Comment prouver qu’un internaute est de bonne foi devant l’Hadopi ?

Hé bien si l’on en croit Christine Albanel, le disque dur serait l’un des éléments permettant d’innocenter un présumé coupable, lui évitant ainsi une coupure Internet bien mal venue. Preuve en est, voici les propos de la ministre : « le disque dur, naturellement il fait preuve, ça fait partie des éléments que le téléchargeur illégal (présumé) pourra fournir à l’Hadopi« .

Or, comme vous le savez très bien, un même abonnement Internet peut concerner plusieurs ordinateurs dans un foyer. Dans mon cas, j’ai deux PC portables en Wi-Fi et un PC fixe relié par câble Ethernet, tous connectés à ma box. Or, si les personnes ou sociétés mandatées par les ayants droit peuvent repérer une adresse IP, voire l’adresse MAC unique à une interface réseau, il est bien évidemment impossible techniquement d’associer un relevé à un type de disque dur précis. D’autant plus que certains PC peuvent embarquer plusieurs disques durs !

Sans parler des disques durs externes, évidemment.

Ainsi donc, rien ne vous empêche de formater dans tous les sens un disque dur pour l’envoyer à la Hadopi. Mieux encore, vous pouvez également acheter un disque dur dans le commerce, installer un système d’exploitation libre et le fournir également à la Haute Autorité. Du moment que le disque dur est totalement « propre », l’internaute devra logiquement être innocenté.

D’ailleurs, pour s’amuser un peu, vous pouvez très bien envoyer un disque dur avec Linux dessus, on verra bien s’ils s’en sortent avec un système de fichier en extend. Inutile de leur simplifier la tâche avec un bête disque dur hébergeant Windows XP avec son système de fichier NTFS… encore que je suis persuadé que certains d’entre vous enverront exprès des disques durs défectueux, chiffrés, voire vérolés.

Vous êtes vraiment des cabotins =P.

Enfin, on peut toujours dire que Christine Albanel relance la consommation par les disques durs. Comme quoi, même au ministère de la culture, on est très à cheval sur la croissance nationale !

Comme le soulignent plusieurs internautes, il est possible de stocker ses fichiers d’une foultitude de façons : flash, grappe RAID, système de fichier particulier, réseau NAS, Internet… et même pas de stockage du tout, puisque la station cliente se transforme dès lors en plate-forme streaming.

En revanche, ça pose d’autres problèmes ; si on possède un PC portable sous garantie, quid de ladite garantie si éventre sa machine pour extraire le disque dur ? C’est couvert par l’État ? Ou c’est encore pour la bonne pomme de l’accusé ?

7 commentaires

  1. cld7 a dit :

    enfin une idée intelligente….la relance la consommation des disques durs —-> il y a la redevance pour copie privée—-> des sous pour les artistes enfin !!!! :)

  2. Valenten a dit :

    lol ^^ bien sûr qu’on mettra Nunux sur le Disque Dur =)

    Sinon pour l’histoire de la garantie je crois savoir que sur Mac retirer le DD laisse l’ordinateur sous garantie… no Idea pour les PC ‘normaux’ par contre ;)

  3. cld7 a dit :

    bonjour
    pour les PC normaux (hormis ceux des assembleurs de quartier ) , ceux de « Marque », ont généralement une a 2 étiquettes, un peu comme un scéllé , il en est de même pour certains portable.La destruction de ces dernière effectivement remet en cause la garantie.Une exception que je connais c’est sur les eeepc ou Asus avait décider dès leur sortie ne ne pas interrompre la garantie malgré la destruction de cette étiquette de façon a ce que l’on puisse upgrader la RAM

  4. @ Valenten : par contre, sur les machines portables made in Apple, il m’avait semblé lire que c’était difficile de retirer le disque dur… en tout cas, il doit exister suffisamment de situations pour que des risques existent =P

    @ cld7 : voilà, effectivement certains PC tout assemblés disposent de « scellés », donc difficile choix pour madame Michu : la garantie du PC ou l’abonnement Internet ?

  5. Nemesis a dit :

    Sans aller jusque leur filer un Linux, de nombreux outils existent pour chiffrer les disques de nos jours.
    IBM par exemple fourni sur leur portables un moyen d’encrypter leur contenu. Sans le mot de passe de démarrage, c’est mort pour décrypter le disque.

    Hadopi ça rime avec Utopi

  6. Raquet a dit :

    Si je me trompe pas, légalement pour « éventrer » un PC faut l’accord d’un juge… et un huissier doit être là je crois… Et ils doivent faire une copie complète des données avant il me semble… mais bon Albanul ne doit pas le savoir…
    On devra aussi fournir les clés USB ?^^

  7. asti a dit :

    Faut crypter dans tous les sens et saturer son disque de porno et de virus pour que cette salope regrette son action

2 Trackbacks

  1. [...] n’est même pas encore dans la loi que le projet est contourné dans tous les sens (cf ce billet-ci et ce billet-là par [...]

  2. Vérolons nos disques durs !…

    L’idée est de bourrer votre disque de ces logiciels, et d’en déclencher l’exécution à l’ouverture d’un dossier dont le nom prévient explicitement qu’il ne doit pas être ouvert, tel "Dossier privé" ou "NE_PAS_OUVRIR". Ainsi, c…

Publier un commentaire ?

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Required fields are marked *

*
*
CAPTCHA Audio
Rafraîchir l'image