Une journée sous le niqab, le voile intégral

Une jeune parisienne, Ophélie, a expérimenté le port du voile intégral, le fameux « niqab ». Plus encore que le « hijab » qui laisse apparaitre le visage, le vêtement ne laisse qu’un léger espace pour les yeux. En théorie, car le « niqab » recouvre tellement la jeune femme qu’il n’est jamais bien facile pour une autre personne de discerner ses yeux. En revanche, ce type de voile est un peu plus… soft que la « burqa », puisque cette tenue dispose en plus d’une grille de tissu devant les yeux.

Elle raconte son témoignage sur Rue89. L’objectif ? « Comprendre les réactions que suscite une femme dont même les yeux sont invisibles« . Les Champs-Elysées, le métro des Abesses, Beaubourg… elle arpente donc Paris sous un beau soleil : 27°C. Évidemment, il fait chaud dessous. Évidemment, tout au long de son parcours, Ophélie va percevoir les réactions des passants : incompréhension, mépris, rejet voire franche hostilité. Le quotidien de ses femmes ne doit pas être facile.

D’ailleurs, à la fin de son expérience, Ophélie aura une réflexion pour le moins intéressante :  » je n’y tiens plus. Je veux retirer ce voile sans attendre d’être rentrée chez moi. Je fourre le tout dans un sac. Je me sens soulagée. J’ai retrouvée mon identité et paradoxalement, je suis redevenue anonyme parmi les passants« . Bien souvent, ces différents accoutrements sont justifiées par les musulmanes comme le besoin pour elles de se préserver, d’être pudique. Or, comme le remarque la journaliste, avec de tels vêtements, elles attirent plus le regard qu’autre chose.

Tiens, un peu de philosophie de comptoir sur le relativisme culturel : dans la vidéo, une femme glisse à l’oreille d’Ophélie (alors sous le niqab) que « c’est la liberté entre hommes et femmes. Est-ce que les hommes, on leur demande de mettre un voile ? Moi je me suis battue pour avoir la liberté, quand je vois ça…« . Ne peuvent-elles dès lors avoir la liberté elles aussi de porter ce type de voile ? En raisonnement un peu par l’absurde, on a parfois le sentiment que pour préserver leur liberté, la société civile et les pouvoirs publics sont obligés de leur interdire un vêtement… curieux paradoxe non ? « Pour ta liberté, je t’interdis de faire ça. »

Nick Carraway avait également réagit à ce débat en relevant « une tendance bien établie et profondément agaçante de l’Occident moderne : la perception de son système de valeurs comme devant être le système universel et l’incapacité galopante à percevoir rationnellement d’autres systèmes de représentation. » Et de rappeler que les femmes occidentales sont tout aussi soumises à certaines « burqas » appelées dans nos contrées « cosmétiques », « magazines féminins » ou encore « modes de vie »… « Et la mode relève-t-elle du choix ou de la pression sociale ? C’est la même question qui se pose pour la burqa, comme c’est curieux…« . Lire également le billet d’Etiam Rides : deux clichés qui me fatiguent au sujet de la burqa, ainsi que les différents commentaires.

Certes, on ne tranche pas les mains parce qu’une femme n’a pas de vernis à ongles, évidemment on ne balance pas d’acide sur un visage démaquillé. La pression sociale, la pression morale en Occident se manifeste autrement. C’est une pression économique à se conformer à des codes comportementaux et vestimentaires. Pour intégrer un groupe social, il est d’ailleurs préférable d’accepter ses codes pour une meilleure intégration… ou assimilation.

Par contre, j’ai cru comprendre que jamais le Coran n’avait émis d’avis particulier sur ce que devait porter une femme musulmane. Tout juste recommande-t-il une certaine pudeur et une certaine retenue. Si cela pouvait être confirmé, car j’ai l’impression que beaucoup de musulmanes se fourvoient en étant persuadées que leur livre sacré leur commande de porter un type de vêtement spécifique. L’émission Mots Croisés sur France 2 avec Yves Calvi abordait justement cette question ; de mémoire, le port du niqab (ou la burqa ?) serait en réalité une tradition paternaliste venue des pays du Golfe… et finalement, tout cela serait assez loin des préceptes coraniques !

Un des intervenants avançait aussi que l’arrivée de ces codes vestimentaires en Occident serait une transformation des mentalités de certaines minorités. Auparavant considérées comme des minorités visibles, quelques-unes sont devenues des minorités actives, avec des revendications plus fortes et l’envie de marquer plus activement leur différence.

Finalement, l’Occident doit-il également avoir sa révolution des mentalités ? Si on demande aux étrangers de s’occidentaliser en France, devra-t-on demander aux expatriés français vivant au Moyen-Orient de se plier à certains codes locaux, aussi archaïques soient-ils (d’un point de vue occidental) ? Ce qui doit être de toute façon le cas, histoire de ne pas avoir de soucis.

Et vous, vous en pensez quoi de ces pratiques culturelles ou cultuelles ?

2 commentaires

  1. Dieu a dit :

    Hijab, tchador, voile, foulard c’est un truc de moyenâgeux dont l’origine est juive, mais même les juives ne le portent plus ou rarement, en tout cas pas en France, peut être que certaine le portent en Israël, mais elles ne sont pas forcées.

    Par contre la burka c’est islamique, bien que ça ne soit pas mentionné dans le coran, l’origine est disons traditionnelle, dans le coran il est dit que la femme doit se cacher les cheveux, et il y a aussi le fait qu’un musulman considére que de regarder 2 ou 3 fois les yeux d’une femme cela veut dire qu’il aura des envies sexuelles, d’ou le fait de cacher les yeux et tout le corps tant qu’à faire parce que forcement les seins les hanche, etc..

    Il y a aussi le fait qu’a l’origine celle qui portait la burka était des putes (esclave, les musulmans on le droit d’avoir des esclaves), elles devaient porter la burka afin de ne pas être reconnue, depuis les musulmans considèrent que les femmes sont toutes des putes potentielles, dans l’histoire musulmane, il faut voir que leur prophète Mahomet (le modèle de tout bon musulman) passait sont temps à piller et massacrer les villages ou tribus qui refusaient de se soumettre à l’islam, les hommes étaient égorgés ou torturé, les femmes et enfants considérés comme du butin de guerre, c’est pour cela que sa 2 éme femme était une juive qu’il a mariée le soir même après qu’il l’ait capturé dans un village ou il a tué toute sa famille, et puis il s’est ensuite marié avec une fillette de 6 ans (Aïcha) qu’il a violé une fois qu’elle a eu ses 9 ans, enfin dans l’islam la femme vaut la moitié d’un homme, ou 2 chèvres, elles ne choisissent pas leur marie, elles ne peuvent pas divorcer, seul le marie peut divorcer en prononçant 3 fois « je te répudie « , ensuite elle serra chassé du village et de sa famille, il lui restera la prostitution et blah blah blah … il y a tout un coran à raconter comme ça…

    Et pour ceux qui disent que c’est de l’histoire ancienne, il faut savoir qu’il n’y a pas d’évolution possible en islam, la critique du coran est interdite, il n’est pas possible de quitter l’islam (apostasie), c’est puni de la peine de mort, si un enfant né d’un parent musulman l’enfant sera obligatoirement musulman, etc… Ceci explique pourquoi leur mentalité est toujours comme en l’an 600, pour un musulman il n’y a que l’islam qui est vrai, le musulman est supérieur au mécréant (non-musulman), pour eux l’islam doit être la seule religion sur toute la planète, s’ils ne font pas leur devoir de conquérir le monde ils finiront en enfer, ils ont le droit de mentir (taqiya) et blah blah blah…

  2. Allah Akbar a dit :

    Pour répondre au commentaire précédent, il serait préférable de donner son avis lorsque l’ont à quelques connaissances, le voile intégrale est une obligation religieuse pour nous pratiquant, est-ce que nous venons dicté au Chrétiens ou Juifs comment appliquer leurs religions? Non, et parce que c’est un choix strictement personnel.Nous ne sommes pas ici pour critiquer alors dialoguons de façon intelligente. Je porte le niqab et ne suis pas marier pour ceux qui font l’amalguame et « extrémiste » est un mot qui ne met pas approprier. Je reste constament choqué devant l’acharnement de certaines personnes, je suis entièrement d’accord pour dire que tous les musulmans non pas un comportement exemplaire, mais ce n’est tout de même pas une raison de proposé un loi pour à peu près 1500 personnes (qui portent le niqab) sur 6 millions de musulmans en France sous prétexte de mesure de sécurité, en c’est cas la, la cagoule devrait-être interdite. Moi personellement je n’est jamais causer tord à la société n’y à qui que se soit, je suis une bonne citoyenne, et pourtant moi aussi je vois tous les jours des choses qui ne me plaise pas dans la rue et sa ne relève pas de mon droit d’aller imposer aux gens ma façon de pensser et d’agir. Je suis toute aussi française que les autres car je suis née ici, mes parents également et mes grand parents aussi, et je compte bien y rester. En m’interdisant de porter le niqab ont me dicte comment m’habiller, et de plus ont me bloquerais chez moi alors qu’à la base le projet de loi vise la liberté de la femme soit-disant.Je me sens libre car je m’habille comme je veux!Et pour ce qui est de la liberter de la femme, je pense qu’il y a beaucoup plus de non croyante qui sont mal-traiter, et priver de leurs liberté que de femme portant le niqab et ce parce que nous ne sommes que 1500 environ, ce qui est même plus qu’une minorité sur toute la France. M’éttez-vous à notre place 5min, imaginer une tel médiatisation une tel pression pour 1500 femmes en france. En tant que musulmane je me sent epanouïe et émanciper et ce parce que je n’est pas besoin de maquillage n’y de montrer mes formes pour me sentir bien dans ma peau. Comme il a été dit dans l’article ci-dessus je cite: « Certes, on ne tranche pas les mains parce qu’une femme n’a pas de vernis à ongles, évidemment on ne balance pas d’acide sur un visage démaquillé. », je suis entièrement d’accord avec c’est propos,je ne rentre pas dans le codes vestimentaire de tout le monde et pourant quand je rentre chez moi je suis comme les autres je fais à manger ,regarde la télévision,je fais de la couture, je lis ect..Je pense que la différence fais peur aux gens, mais vous savez ont finis par s’habituer à tous( exemple: avant les noirs ou les homosexuels etaient très mal perçuent même rejeter et maintenant ont se bat pour ces discriminations) alors surement que dans quelques années ont pourras espéré la Paix j’espère. Laisser moi ma liberté de conscience qui implique ma tenue, LIBERTE EGALITE FRATERNITE, ne sont plus des mots dans lequels je reconnais la France, et je suis profondemment blaisser d’être la cible d’un acharnement pareil. Et pour finir je trouve qu’il y a beaucoup de polémique à ce sujet, et ont entend souvent pas mal de personne donner leurs avis, je pense qu’il faudrait laisser la parole aux personnes concernés, je ne veux pas qu’ont parle a ma place!

Publier un commentaire ?

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Required fields are marked *

*
*
CAPTCHA Audio
Rafraîchir l'image