L’avatar, vêtement de l’internaute

Avant le Colisée des Croisés
Avant le Colisée des Croisés – CC BY-NC-SA Foxteh

Les vêtements fonctionnent de plusieurs manières. Ils sont d’abord l’expression d’états internes en ce sens que ce que nous mettons reflète nos désirs et nos projets. Ils sont également une façon de mieux symboliser des émotions et de pensées. [...] Ils signalent un état interne, et imposent des façons d’être. [...] Ils nous permettent de mettre au dehors des états internes. En ce sens, ce sont des espaces de projection. Ils nous permettent également d’intégrer normes et des valeurs sociales: ce sont alors des espaces d’intériorisation.
[...]
Les avatars sont les équivalents en ligne de nos vêtements. Ils sont l’objet des même investissements et des même désinvestissements.. Nous nous y attachons passionnément au point que nous prenons soin d’utiliser le même avatar dans les différents mondes que nous visitons puis les nous abandonnons sans égards. C’est que la dynamique inconsciente qui nous faisait maintenir l’avatar dans l’espace public n’est plus de mise : l’avatar peut être abandonné comme un vieux vêtement… ou une vieille peau.

Yann Leroux – L’avatar est un vêtement, Psy & Geek

J’ai toujours considéré l’avatar comme une projection de soi sur Internet. Comme un message à faire passer aux autres internautes. En revanche, je ne sais pas si cela s’applique exactement de la même façon pour nos personnages virtuels dans les jeux vidéo en ligne, comme les MMORPG. Car si un avatar peut-être facilement changé – comme un vêtement -, il n’est pas facile de modifier l’aspect de sa créature digitale ;-). À moins que le rerolling, l’utilisation de services payants de personnalisation ou le renouvellement de l’équipement compte…

Ainsi, dans World of Warcraft ou Aion, j’ai régulièrement créé des personnages féminins et plutôt séduisantes ou, à l’inverse, des Nains bourrus, poilus et ventrus. Ai-je voulu transmettre un message ? C’est bien possible. J’ai toujours aimé le Nain issu du l’univers de Tolkien et de Donjons et Dragons. Je voulais « exposer » mes préférences aux autres. De même, pour mes magiciennes, je n’imaginais pas générer des laiderons. Hé ! C’est un choix crucial, car ces personnages sont censés m’accompagner pour longtemps !

4 Tweets

3 commentaires

  1. Aurra Sing a dit :

    Ben pourtant Mr. T il arrive bien à personnaliser son elfe de la nuit punk lui… lol

Publier un commentaire ?

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Required fields are marked *

*
*
CAPTCHA Audio
Rafraîchir l'image

Additional comments powered by BackType